Reportage au Louvre : transfert des babouins d’Assouan

Après un premier reportage au Petit Palais pour le déménagement de l’exposition Paris 1900, commandé par Artrans, une société spécialisée dans le déménagement d’œuvres d’Art, m’a renouvelé sa confiance en me demandant d’effectuer un deuxième reportage dans un lieu encore plus exceptionnel : le Louvre !

Reportage au Louvre – transfert vers le Louvre Lens

Le Louvre – Lens ayant prévu de réaliser une grande exposition sur le thème « Des animaux et des pharaons », qui présente avec plus de 430 pièces uniques les relations très particulières qui unissaient les égyptiens au règne animal.

Une grande partie des œuvres se trouvant à Paris ont ainsi dû être déplacées, avec tous les égards pour des pièces qui n’ont une valeur inestimable. Artrans a du relever des défis importants, notamment pour déplacer les babouins de d’Assouan, un pièce de granit rose monobloc de presque six tonnes !

Un reportage photo sous tension

La tension palpable dans l’équipe de manutention était intense, et m’obligeait à faire d’autant plus attention à mes déplacements et positions pour les prises de vue que le moindre bruit suspect provoquait un stress pour cette équipe qui n’a pas le droit à l’erreur.

La méthode du reportage photo sans intervenir atteint ici son paroxysme : pas question en effet de demander à l’équipe de recommencer un mouvement particulier ou de se mettre dans telle situation : les moments sont à prendre ou à laisser ! Les conditions de lumières très difficiles ont été une contrainte supplémentaires à surmonter, mais le résultat est à la hauteur de l’événement !

Extrait du reportage photographique

Les photographies ci-dessous ont été commandées par la société Artrans, et sont représentées ici avec l’aimable autorisation du musée du Louvre de Paris, que je remercie.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Les caisses de transport sont fabriquées sur mesure pour chaque œuvre par la société Artrans.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Déplacement du treuil renforcé qui permettra à l’équipe de soulever les babouins d’Assouan qui pèsent pas moins de 5,7 tonnes !

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

L’équipe d’Artrans prépare des emballages de protection pour les œuvres sensibles afin d’être parfaitement sûrs que le déplacement se fasse dans les meilleurs conditions possibles. Au premier plan apparait une patte de lion aux dimensions impressionnantes !

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Un des babouins d’Assouan (à droite)

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Les babouins d’Assouan juste après leur déplacement sur le socle de leur caisse de transport.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Sanglage du bloc de granit rose sur son support. La finesse de la gravure après tant de temps est tout simplement incroyable.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Le convoi se déplace péniblement jusqu’à la sortie du Louvre. D’autres statues visibles sur cette photographie seront du déplacement à Lens

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Caisse impressionnante pour une sculpture de grande taille !

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Les moyens mis en œuvre pour déplacer les six tonnes de la sculpture nous invitent à imaginer comment l’œuvre est initialement parvenu jusqu’à nous.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Place carrée, les passants chanceux viennent assister au chargement.

Déménagement Artrans au Louvre - Paris Déménagement Artrans au Louvre - Paris Déménagement Artrans au Louvre - Paris

Pourquoi le métier de photographe n’a plus lieu d’être.

De plus en plus souvent, lorsque je travaille, je me retrouve cerné de toutes part par des concurrents d’un nouveau genre : des gens qui prennent des photos comme ça, pour le plaisir ! Et puis quoi encore ? Depuis quand la photographie n’est-elle plus réservée aux seuls professionnels capables de maîtriser les techniques de prises de vue ? Mitraillant chaque instant comme si c’était le dernier, les nouveaux photographes bouleversent le rapport de force…

Catastrophe ! Que vont devenir les photographes professionnels face à leurs nouveaux concurrents ? Que va devenir notre métier ? Est-il condamné irrémédiablement ?

Quel avenir pour les photographes professionnels – une étude poussée et complète et inédite

Lire la suite

Site web de photographe mariage

Bonjour à tous,

Je travaille depuis un moment sur mon nouveau site web pour les mariages, qui est mon activité principale en photographie !

Au programme : des images mieux présentées, avec des diaporamas plein écran notamment, des options de partage plus poussées, un workflow optimisé de mon côté afin de livrer les photos plus rapidement, et tout un système pour télécharger et commander des tirages facilement : plus besoin de noter les numéros de photos pour commander des tirages, un clic sur l’image suffit !

Je vous invite à visiter le site ici :

site web photographe mariage

https://fancypants.fr

Comme la plupart des site de photographe mariage, la partie visible du site semble peu fournie, mais la plupart des galeries sont privées et accessibles seulement aux mariés et à leur famille. Toutes les semaines ce sont près de 800 photographies qui sont ajoutées au site, mais je vais prévoir une sélection publique avec ce nouveau site afin de donner une idée de mon travail aux futurs mariés !

N’hésitez pas à me remonter tout problème rencontré avec ce site, il y en aura sûrement malgré tout le soin que j’ai pu y porter : les joies de l’informatique !

Les prochaines étapes seront d’étoffer un peu la description de mon travail sur les mariages, décrire mon offre en détail, et de proposer des conseils aux futurs mariés sous forme d’articles thématiques : partager tout simplement l’expérience que j’ai engrangée en quatre ans en tant que photographe mariage.

A bientôt,

 

Guilhem de Lépinay, alias Fancypants

Festival Folk au Morimont 2016

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, le premier week-end d’octobre est réservé à un événement particulier : le Festival Folk au Morimont.

affichefolkaumorimont2016_web

Particulier pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que l’événement est organisé « à la maison », par Eglantine mon amie, et que j’y participe de diverses manières (site web, affiche, fabrication d’installations, et bien sûr photographie !). Particulier ensuite car même si je ne danse pas, cet événement est très important pour moi, de part les gens qui y participent et l’ambiance qui règne pendant tout le week-end au Morimont. C’est magique et difficilement descriptible, il faut le ressentir !

Peut-être que cette ambiance transparaît dans les photographies, je vous laisse donc regarder un petit résumé du week-end  de cette année en images !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0003

Le festival a lieu dans la grange, qui bénéficie de nouvelles installations pour l’occasion !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0004

Nouveaux éclairages, charpente visible, nouveau revêtement de sol, du progrès depuis la première édition non ?

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0011

Les musiciens font du rab pendant les changements de plateau !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0017

Photo bomb !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0070

Une nouvelle espace cette année : la tisanerie, pour boire une boisson chaude et saine au calme, ambiance très appréciée !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0075

Il va falloir attendre un peu pour sa part de fondant au chocolat, les serveurs sont occupés !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0136

Pour tous les âges !

photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0014 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0025 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0026 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0037 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0040 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0046 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0051 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0056 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0057 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0059 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0064 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0077 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0105 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0111 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0114 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0118 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0119 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0124 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0127 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0131 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0133 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0140 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0141 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0146 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0148 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0151 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0154 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0156 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0158 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0160 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0167 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0170 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0171 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0176 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0180 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0184 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0201 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0215 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0220 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0229 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0237 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0242 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0247 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0254 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0255 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0258 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0268 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0269 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0289 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0290 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0294 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0302 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0303 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0311 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0317 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0318 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0330 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0331 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0340 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0346 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0351 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0356 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0361 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0369 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0373 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0376 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0384 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0387 photographe-guilhem-de-lepinay-folk-au-morimont-photograhe-guilhem-de-lepinay-0392Le dimanche soir est un peu dur pour tous ceux qui ont participé au bal et à la semaine de préparation précédent le festival !

Merci à tous les bénévoles qui nous ont beaucoup aidé et participé à créer la magie de cette édition. Vous serez nombreux à revenir l’année prochaine et nous nous en réjouissons d’avance !

Merci à tous les participants qui viennent de plus en plus nombreux, et de très loin pour notre petit festival. Nous tenterons de faire tout aussi bien l’année prochaine tout en améliorant certains points. Nous commanderons avec un peu plus d’insistance le beau temps, tout en faisant attention à bien réchauffer tout le monde tout de même !

A bientôt en attendant sur d’autres festival ! Qui sait un jour peut-être je me mettrai à danser ?

Guilhem

Pour voir l’intégralité des photographies de cette édition, c’est ici que ça se passe !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rando Schwalmala 2016

Schwalmala 2016 – la rando VTT du Sundgau

Bonjour à tous,

L’année dernière je suis venu pour la première fois à la célèbre Schwalmala du cyclo-club de Ruederbach, et ce fut un vrai plaisir de photographier tous ces concurrents, pratiquant leur passion dans la bonne humeur ! C’est assez drôle d’ailleurs car j’ai recroisé un certain nombre d’entre vous au cours de l’année, il faut dire qu’avec 1000 participants, le Sundgau devient vraiment petit !

Je recommence donc cette année, avec un peu plus d’organisation, pour trouver LE spot parfait pour faire les plus belles photos, avec le petit saut pour les plus chauds d’entre vous !

D’avance, désolé pour ceux de la petit boucle de 12km, je ne serai pas sur votre parcours !

Pour tous les autres, voici les liens pour visualiser les photographies et commander un ou plusieurs tirages encore plus simplement grâce à la nouvelle version de la boutique en ligne !

Lire la suite

Collectif 13

Tropicana Beach Contest

Du Beach Volley en plein hiver en Suisse, c’est possible ça ? Et oui, avec le Tropicana Beach Contest, tout est possible ! Le Tropicana Beach Contest, c’est quoi ? Festival de musique, village associatif, tournoi de beach Volley et de jeux de plage, en Suisse et en plein hiver -mais sous une chaleur tropicale, […]