L’Alu Dibond® : will it blend ?

Bonjour à tous,

Un petit message pour vous conter une histoire au sujet de l’exposition photographique réalisée suite à mon voyage de France au Japon (plus d’infos sur www.cycloreveurs.fr).

Les tirages, au nombre de douze, ont été réalisés sur de l’alu Dibond®. En plus de l’aspect esthétique certain de ce type de tirage et du caractère »auto-portant » très pratique de l’aluminium, même en très grande taille (120cm x 80cm), il fallait que les photographiques résistent aux conditions parfois difficiles de Dame Nature, l’exposition étant prévue en extérieur.

L'exposition photo, en extérieur, protégée de la pluie directe mais pas des vents !

L’exposition photo, en extérieur, protégée de la pluie directe mais pas des vents !

Les tirages, suspendus a des câbles en aciers, sont donc restés plus de deux mois à l’extérieur, sans broncher, jusqu’au jour où… la tempête se déchaina plus fortement que d’habitude !

Ce n’est que le lendemain matin que j’ai pu aller constater le carnage : certains serre-câbles n’ont pas résisté à la prise au vent très importante des tirages – en particuliers les deux tirages orienté en portrait. Des tirages se sont donc retrouvés par terre, ou pire, accrochés par un seul côté, tournant et se balançant en raclant le mur en pierre devant lesquels ils étaient suspendus. De quoi détruire complètement l’exposition…

Et bien non ! A mon grand étonnement, les tirages étaient au pire très éraflés, un peu tordu sur les tranches, mais leur intégrité globale n’était pas touchée ! Et grâce à la magie de l’aluminium, et son A% très élevé comme on l’apprend en école d’ingé, j’ai pu « détordre » doucement les parties abîmées, retrouvant un aspect assez présentable pour pouvoir ainsi exposer à nouveau !

Pour conclure, un peu comme dans l’émission « will it blend ?« , j’ai testé pour vous, indépendamment de ma volonté (!), la résistance de l’alu Dibond®, et le verdict est sans appel : c’est solide !

Bonne journée !

Guilhem

PS : pas besoin de me dire que j’aurai dû les attacher par le bas aussi : je le sais et le savais mais bon, vous savez…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *