Premiers pas des trois loups à crinière du zoo de Mulhouse

Les loups à crinière du zoo de Mulhouse comptent trois petits nouveaux, déjà hauts sur patte, mais tout de même pas bien hauts ! Ils se nomment Ronaldo, Falkao et Zico. Retrouvez mes photos sur le communiqué de presse officiel du zoo de Mulhouse, reprises par le DNA et l’Alsace !

Communiqué de presse : loups à crinière du zoo de Mulhouse

Le 8 novembre 2013, Fleur et Satan, jeune couple de loups à crinière du Parc zoologique et botanique de Mulhouse (68), ont donné naissance à 3 petits mâles qui commencent tout juste à explorer le monde extérieur. Le Parc zoologique et botanique de Mulhouse héberge des loups à crinière depuis plus de 30 ans. Le couple actuel est arrivé en 2010. Fleur, âgée alors de 2 ans à peine, venait du zoo de Plzeň (République Tchèque) et Satan, 1 an à l’époque, du zoo d’Hamerton (Royaume-Uni). Le loup à crinière (Chrysocyon brachyurus) Mesurant près de 1 m (au garrot) pour un poids compris entre 20 et 23 kg, le loup à crinière est le plus grand canidé d’Amérique du Sud. Semblable au renard commun, il possède un dense pelage roux sur la majorité du corps, une longue queue de couleur claire, un museau pointu et de longues oreilles. Cependant, ses hautes et fines pattes lui valent le surnom de « renard à échasses » et lui confèrent une démarche très particulière et une allure étonnamment gracieuse. Elles lui permettent par ailleurs de dominer la végétation haute de son habitat. Son encolure recouverte de longs poils noirs, formant une crinière qui se hérisse en cas de danger, explique son nom de loup à crinière. Le Parc zoologique et botanique de Mulhouse Créé en 1868 et dirigé depuis plus de 50 ans par des vétérinaires, le Parc zoologique et botanique de Mulhouse à fêté ses 145 ans en 2013.

Elles n’ont l’air de rien ces photos, mais pour avoir les trois petits et leur mère ensemble, il a fallu patienter longtemps devant l’enclos !

Retrouvez d’autres de mes photos du zoo de Mulhouse sur la page Facebook officielle du Zoo !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *